La mise en place des femelles – Partie 1

Partner(s): Hypharm
Industry(ies): Rabbit

Bookmark (0)

No account yet? Register

Summary

Découvrez dans cette première partie, le descriptif des procédures à mettre en œuvre afin de préparer et réussir le peuplement d'un élevage cunicole lors de la mise en place d'un troupeau de jeunes femelles.

Speakers

Claude Barré - Responsable technique cunicole

0
(0)

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Don't miss out valuable content

0
Introduction

L’arrivée d’un nouveau cheptel est toujours un événement important, que ce soit lors de la création d’un élevage ou bien faisant suite à un dépeuplement. Dans les deux cas, les conditions sanitaires, d’ambiance, d’alimentation et de prophylaxie doivent être maitrisées, afin de favoriser l’adaptation des animaux dans leur nouvel environnement.

Une procédure avec les différentes étapes à respecter est préconisé en concertation entre le vétérinaire, le technicien d’élevage et le sélectionneur.

Les deux tutoriels vidéo résument 4 étapes clés que nous allons développer ensemble.
Dans cet épisode, nous allons voir les 2 premières étapes clés:
La gestion de la période avant réception des animaux, et La mise en place des reproducteurs.
Dans le second épisode, nous aborderons : Le démarrage du cheptel, et enfin : Les objectifs de renouvellement de l’élevage


1-B
Réglages de l'ambiance

Avant la réception des animaux, les premiers réglages de ventilation seront anticipés. Il convient donc d’étalonner les ventilation, et de régler ses paramètres selon les préconisations indiquées par le technicien et le sélectionneur. Deux jours avant l’arrivée des animaux, on procède aux derniers préparatifs. Procédez à la mise en température du bâtiment.

On étalonne également les débits de vis et les capacités de mangeoire afin de définir le plan d’alimentation.
Pour les équipements d’abreuvement on les rince puis on les contrôle. Le débit doit être réglé à plus ou moins 200 millilitre par minute.

Enfin, on termine par la programmation de l’éclairage.


1-A

Afin de réussir le démarrage du nouveau cheptel, il est impératif de s’assurer que l’environnement qui accueille les animaux soit indemne de germes pathogènes. Pour cela, avant la mise en place des animaux, les opérations de nettoyage et de désinfection doivent être réalisées dans un ordre précis.

Les étapes sont les suivantes :

  • Nettoyer et désinfecter les silos en respectant la méthodologie définie.
  • Nettoyer et désinfecter le bâtiment, les logements des animaux et le matériel d’élevage en respectant le protocole défini. À ce stade, toute matière organique doit avoir été éliminé à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment.
  • Procéder à une désinfection adaptée à chaque zone d’élevage. Désinfection liquide du bâtiment puis par nébulisation à l’intérieur du bâtiment.
  • Et enfin procéder à une désinfection par pulvérisation, par exemple de soude caustique, sur l’environnement extérieur du bâtiment.
  • Le contrôle de désinfection réalisé dès la fin de ces étapes permettra de valider le bon respect de ces procédures. L’objectif de ce contrôle est d’atteindre un statut indemne de tout germe pathogène. Une analyse chimique et bactériologique de l’eau d’abreuvement sera également réalisée à ce même moment.

A partir de cette étape, les barrières sanitaires sont mises en place et activées : grâce à l’installation d’un sas deux zones, à l’utilisation de tenues spécifiques et à l’emploi de pédiluves de désinfection.


2
La mise en place des reproducteurs

La livraison des animaux est effectuée à l’aide de véhicules et matériels spécialisés. Ces équipements permettent de maitriser les températures grâce à la climatisation, ils assurent du confort aux animaux, et sont facilement nettoyables et désinfectables. Ainsi, les conditions sanitaires et de bien-être pour les animaux sont respectées pendant toute la période de transport.

En fonction de leur âge, les animaux seront placés en logement individuel ou collectif. Un programme adapté est défini à partir de la livraison des animaux.

Le protocole concerne :

  • La gestion de la ventilation et de l’ambiance : la température doit atteindre les 18°C à 20°C dans la salle.
  • Le programme de distribution d’aliment.
  • Le contrôle de la bonne distribution de l’eau.
  • Le programme de l’éclairage : La salle peut par exemple être éclairée 10h par jour, avec un début à 6h, et une heure de fin à 16h.

Questions and comments